data-ad-format="auto">
La gastronomie française émane de grands chefs cuisiniers dont l’histoire de l’art culinaire éveille les papilles.

Joël Robuchon demeure le grand chef cuisinier le plus étoilé au monde dans le guide Michelin.

Né en 1945, sa vocation initiale est de devenir prêtre. Sa première expérience professionnelle lui confère le rôle d’apprenti cuisinier pâtissier. Membre des Compagnons du devoir puis chef cuisinier de son restaurant parisien, son évolution devient alors fulgurante lorsqu’il est consacré, en 1976, « Meilleur Ouvrier de France », puis « Chef de l’année 1987 » et incontestablement « Cuisinier du siècle », à 45 ans. Son restaurant « Joël Robuchon » est sacré « Meilleur Restaurant du Monde » en 1994. À 50 ans, il décide de prendre sa retraite afin de transmettre son savoir-faire en art culinaire, en le démocratisant auprès d’un plus large public, via la télévision. Souhaitant œuvrer constamment afin d’offrir une gastronomie simple et authentique, réalisée avec des produits de qualité, Joel Robuchon lance le concept de L’Atelier. Le succès de L’Atelier Joel Robuchon concrétise le retour de ce grand chef français.

Pierre Gagnaire, triplement étoilé au guide Michelin, représente le grand chef créatif sachant allier une cuisine dite « modeste » à la chimie d’une gastronomie.

Né en 1950, la pâtisserie reste son initial domaine de prédilection. Après une rencontre avec Paul Bocuse, il reprend le restaurant familial. En détenant son premier établissement, il obtient trois étoiles, en 1993. Dès 2002, il ouvre plusieurs lieux uniques, à l’esprit résolument contemporain, dans de grandes métropoles. Les plats de Pierre Gagnaire revisitent d’une manière iconoclaste une cuisine explorant constamment de nouvelles expériences gastronomiques inédites.

Thierry Marx, chef doublement étoilé, est reconnu pour son audacieuse gastronomie moléculaire.

Né en 1959, sa carrière en cuisine est prestement tuée dans l’œuf, malgré un diplôme de pâtissier, lorsqu’il s’engage dans l’armée. Après diverses explorations du monde, surtout en Asie, il se remet aux fourneaux, devenant alors commis, auprès notamment de Joël Robuchon, puis chef cuisinier de grands hôtels. En 1988, il décroche une première étoile au guide Michelin puis une seconde. Élu « Cuisinier de l'année », il ouvre son propre restaurant, dès 2011, dans lequel il développe son art culinaire dans la cuisine moléculaire. Officiant dans des émissions télévisées, Thierry Marx propose également des formations gratuites pour les personnes en réinsertion professionnelle. Il est fait chevalier de la Légion d'honneur en 2013.